appel à projets 2021 pour l'emploi des jeunes en normandie

PRIORITE A L'EMPLOI DES JEUNES NORMANDS : LES 11 LAUREATS

Fonds Caisse d'Epargne Normandie
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La 2ème édition de l’appel à projets du Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’Initiative Solidaire a connu un véritable succès. 43 projets ont été déposés en ligne sur la plateforme dédiée. Le jury en a sélectionné 11 pour leur caractère particulièrement innovant et leur engagement significatif en faveur de l’emploi des jeunes en Normandie.  Chacun des lauréats recevra prochainement sa dotation lui permettant de concrétiser son projet. Au total, ce sont 150 000 euros qui seront ainsi versés par le Fonds aux porteurs de projets. Premier mécène de l’Economie Sociale et Solidaire en Normandie, la Caisse d’Epargne réaffirme ainsi son rôle sociétal sur le territoire normand.

L’accès à l’emploi des jeunes est un enjeu majeur pour le territoire normand. Le contexte de crise de sanitaire a rendu leur situation encore plus difficile Les 43 organismes qui ont concouru à cet appel à projets en témoignent par la diversité des projets et des initiatives. 

11 lauréats et 150 000 euros de dotation

Le jury était composé d’administrateurs du Fonds et de personnes qualifiées issues de l’économe sociale et solidaire comme Pierric Hourcourigay, Directeur de l’ADRESS Normandie ou encore Julien Alleau, Délégué Régional du COORACE Normandie. Chaque dossier a été présenté de manière anonyme et a fait l’objet d’une notation.  La dotation globale des 11 projets les mieux notés atteint les 150 000 euros de l’appel à projet.

Provenant des cinq départements normands, les projets ont témoigné d’une grande diversité, d’un caractère particulièrement innovant et d’une remarquable agilité notamment dans la mise en place par plusieurs associations de partenariats public-privé.

Les lauréats

L’École des Semeurs pour son projet à Beaumesnil (27410)

La structure propose aux jeunes en situation de décrochage scolaire une formation aux métiers de vendeur primeur en circuit-court et de maraîcher biologique.  Un nouveau CAP Primeur avec un fort intérêt agroécologique va être mis en place.

Fil et Terre pour son projet à Cherbourg Octeville (50100)

L’association ouvre un restaurant d’insertion employant 6 à 8 personnes en insertion dans un quartier prioritaire de la ville. Les salariés sont des jeunes ou des personnes au RSA du quartier. Le restaurant ouvert à tous publics sera encadré par 2 professionnels.

Education et Formation pour son projet à Evreux (27000)

L’école de production de métallurgie créée à Evreux en octobre 2018 forme des jeunes de 15 à 18 ans au CAP Conducteur d’Installations de Production. Ce diplôme est un premier niveau de qualification pour accéder aux métiers de la métallurgie. L’acquisition de robots UR et robots MIR permettront une formation au plus près des besoins des entreprises.

Ecole de Production de la Métropole Havraise pour son nouveau projet au Havre (76610)

L’Ecole de Production en Chaudronnerie du Havre propose de former des jeunes décrocheurs pour répondre aux besoins du secteur. Les jeunes diplômés pourront trouver un emploi à l’issue de cette formation. Ils auront aussi la possibilité de poursuivre leurs études.

La Case Départ pour son projet à Rouen (76000) 

L’association va mettre en place un dispositif renforcé d’ateliers thématiques pour mieux préparer le retour à l’emploi des jeunes. Les personnes concernées sont sans domicile fixe.

Association des Amis de Jean Bosco – Territoires Partagés à Louvigny (14111) 

7 structures constituent le consortium : l’Association des Amis de Jean Bosco (porteur administratif, financier et pédagogique) – Le Dôme (entreprise) – Le Café des images – Le WIP – L’E2C Normandie Hérouville Saint Clair – Cap Sports – La Cravate Solidaire Caen. Ce consortium porte un projet visant à remobiliser en insertion socio – professionnelle des jeunes majeurs en difficulté.  Le dispositif repose sur l’élaboration de parcours apprenants.

Prépare Toit pour son projet à Vernon (27200)

Le Projet K+1 prévoit la création d’un restaurant inclusif et éco-responsable employant l’équivalent de 8 ETP de personnes avec déficience intellectuelle qui sont pour un grand nombre des jeunes.

Actif Insertion pour son projet sur Dieppe (76200) et Fécamp (76400)

Les métiers de service à la personne sont en tension et souvent méconnus des publics jeunes. Deux groupes de jeunes en CDD d’Insertion pilotés par l’association vont pouvoir bénéficier d’une expérience professionnelle et d’une formation leur permettant une sortie positive vers un emploi durable.

Le Bateau de Brotonne pour son projet sur Notre-Dame-de-Gravenchon (76330)

L’objectif est de développer la création d’emplois pour les jeunes sur Caux Seine Agglo notamment dans le maraichage biologique. Le projet pédagogique vise une montée en compétences des salariés en insertion par la formation en situation de travail et par des formations selon les projets individuels intégrant notamment le permis de conduire (OPCO) facilitant la mobilité des jeunes.

• ACIADES – La Chiffo pour son projet sur Caen (14000)

Le projet réside dans la création d’un centre de transformation textile pour créer des vêtements upcyclés. Cette nouvelle activité nécessite une technicité et une productivité qui favorisent l’acquisition de compétences sur des métiers en tension. L’objectif est de permettre aux salariés en insertion de postuler auprès des deux grandes entreprises de façonnage à Caen et son bassin.

L’Atelier Aigle Insertion pour son projet sur Saint-Sulpice-sur-Risle (61300)

La boutique solidaire permet la collecte et la remise en état de vêtements collectés et abimés. Les vêtements seront à la vente dans des boutiques éphémères au sein des marchés, braderie, foire et au sein de l’espace de l’Atelier.
 

ACTUALITÉS

Fonds Caisse d'Epargne Normandie