association déclic à Bernay et Brionne

L'ASSOCIATION DECLIC A BERNAY ET LA LUTTE CONTRE L'ILLECTRONISME

Fonds Caisse d'Epargne Normandie

Le Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’Initiative Solidaire a participé à l’achat de matériels informatiques et d’ouvrages d’apprentissage permettant à l’association Déclic de préparer ses bénéficiaires au tout numérique. Francois Dentin, directeur du Groupe Sud-Normandie de la Caisse d’Epargne Normandie, Nicolas Doucet, directeur de l’agence Caisse d’Epargne de Normandie à Bernay et Aline Mahiet, administratrice de la Société Locale d’Epargne de l’Eure ont remis un chèque de 4 000 € à Guy Charquet, Président de l’association, le 6 octobre 2020.

Egalement appelé illettrisme numérique, l’illectronisme est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Il transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

L’association Déclic combat depuis plus de 30 ans l’illettrisme en proposant des cours individuels et individualisés, en fonction des désirs et des besoins de l’apprenant. Ces cours sont assurés par des formateurs bénévoles à raison, généralement, d’une à deux heures hebdomadaires durant toute l’année.

La contribution financière du Fonds de dotation va permettre d’acheter du matériel informatique et de nouveaux ouvrages d’apprentissage adaptés. L’association pourra ainsi élargir son périmètre d’action.

L’ association Déclic à Bernay et à Brionne

Comme l’indique Mr Guy Charquet, Président de l’association « ce matériel va permettre d’équiper notre nouvelle antenne à Brionne et d’être au plus près des personnes dans le besoin ».

Par le soutien de cette initiative, le Fonds Caisse d’Epargne Normandie réaffirme son engagement pour l’insertion socio-professionnelle sur le territoire normand, l’un de ses axes d’interventions prioritaires.’

A PROPOS

L’association DECLIC est née en 1989 sous l’impulsion d’Isabelle Godefroy, assistante sociale ayant dans l’exercice de ses fonctions prit conscience de l’existence du réel handicap touchant les personnes illettrées ou mal lettrées.

Les premiers cours ont commencé au début de l’année 1990 et n’ont pas cessé depuis. L’équipe de bénévoles donne chaque année plus de 2400 heures de cours à une cinquantaine d’apprenants venus de 25 pays différents.

Fonds Caisse d'Epargne Normandie

ACTUALITÉS

Fonds Caisse d'Epargne Normandie